Conférence

Les 20 ans de la chaire de travail social et de l’intervention sociale

3 décembre 2021
8h30 - 18h

  • Paris Saint-Martin/Conté
Amphi. Abbé-Grégoire, accès 16
La chaire de travail social a été créée en 2000 avec l’appui de la Direction générale de l’action sociale de l’époque, du secteur professionnel et d’enseignants-chercheurs, afin de valoriser l’expertise et les capacités de recherche des travailleurs sociaux. Brigitte Bouquet, première titulaire a mis en place un master de recherche en travail social. Elle a initié des liens forts avec le Conseil supérieur (devenu Haut conseil) du travail social et avec la revue du CEDIAS, Vie Sociale.

Marcel Jaeger deviendra le deuxième titulaire de cette chaire dont l’intitulé, en 2009, couvrira un champ plus large « chaire de travail social et de l’intervention sociale » (devenu professeur émérite du Cnam, il est aujourd’hui président de UNAFORIS, Union nationale des acteurs de formation et de recherche en intervention sociale). Durant sa mandature, il a introduit le travail social dans le champ académique, avec tout d’abord la conférence de consensus : « La recherche en/dans/sur/le travail social ».

Il a mené aussi le combat, pour la création du doctorat en travail social avec l’appui de l’administrateur général, Olivier Faron, qui a décidé le 29 avril 2013, de créer deux spécialités en travail social du doctorat du Cnam, en Sciences de l’Education et en Sociologie, avec une visée professionnalisante et pluridisciplinaire. C’est une première victoire, d’un champ en construction, et en mal de reconnaissance, qui, aujourd’hui n’a toujours pas une véritable filière de formation, « de la licence au doctorat » et que la chaire doit pouvoir consolider. Les liens avec les établissements de formations sociales sont ici importants, comme la création du Groupement de recherche Ile-de-France (PREFAS GRIF) et la convention signée avec l’IRTS Parmentier pour la double délivrance du master et du diplôme d’Etat d’ingénierie sociale.

Le décret du 6 mai 2017, définissant le travail social nous invite aujourd’hui au moment où Emmanuel Jovelin débute le troisième âge de la chaire de travail social et de l’intervention sociale, à réfléchir, non seulement à la construction de la filière complète de formation en travail social, mais surtout à la disciplinarisation académique du champ de travail social et de l’intervention sociale.

Les missions de la chaire sont très larges, au-delà de l’enseignement, de la diffusion de la culture de l’information scientifique et technique, de l’élaboration, du développement et de l’animation des projets et outils pédagogiques, etc., il paraît essentiel de ne pas négliger la déclinaison internationale et nationale des partenariats avec notamment le milieu professionnel, les instituts de formations sociales et le monde association, notamment avec ATD-Quart Monde. Enfin, la chaire de travail social et de l’intervention apporte non seulement sa contribution sur les débats sociétaux la concernant, mais, elle est également, un lieu d’observation de l’évolution du travail social dans notre société. Sa mission est aussi d’éclairer les institutions pour trouver des voies d’avenir dans l’aide aux personnes accompagnées ou pas, par les professionnels.

La célébration des 20 ans de la chaire le vendredi 3 décembre sera l’occasion de discuter des enjeux du travail social en France et à l’international avec plusieurs témoins de l’action social.

PROGRAMME

9h : Ouverture : Olivier Faron, administrateur général du Cnam, Virginie Lasserre, directrice générale de la cohésion sociale

9h30 : Introduction de la journée : Sandra Bertezène, directrice de l’équipe pédagogique nationale Santé-Solidarité du Cnam, Emmanuel Jovelin, titulaire de la chaire de travail social et d’intervention sociale

9h45 : Les artisans de la première heure de la création de la chaire : Colette Bec, professeur émérite (« Travail social et université, un témoignage »), Pierre Gauthier (ancien directeur général de la cohésion sociale et ancien président d’UNAFORIS), Marc de Montalembert (rédacteur en chef de Vie Sociale)

10 h45 : Pause

11h : La chaire de travail social et d’intervention sociale dans l’équipe pédagogique nationale (EPN 12 – Santé Solidarité) : Jean Louis Laville (Travail social / économie sociale et solidaire), Serge Ebersold (Travail social, accessibilité et droits)

11h30 : La chaire de travail social et d’intervention sociale : les enjeux de la création de la chaire : Brigitte Bouquet et Marcel Jaeger (anciens titulaires)

12h : Débat

12h30 : Repas libre

14h : Pour une discipline sciences humaines et sociales :

  • Pourquoi une discipline Sciences humaines et sociales-Travail social : Emmanuel Jovelin et Marcel Jaeger
  • Quelle place pour une discipline SHS - Travail social dans le champ académique ? : Maryse Bresson (professeure de sociologie, Université de Versailles St Quentin)
  • Michel Chauvière (Directeur de recherche émérite au CNRS) : Comment construire un champ de recherche dans le travail social ?

15h : Débat

15h30 : Pause

15h45 : Les enjeux de la recherche en travail social

  • Jean-Marie Barbier (professeur émérite au Cnam) : Transformer les champs de pratiques en champs de recherche
  • Manuel Pélissié (directeur général de l’IRTS Paris Parmentier) : Formation, recherche et monde professionnel
  • Didier Favre (psychosociologue, formateur) : La recherche en/dans/sur travail social
  • Jingyue Xing (ancienne ATER de la chaire, maîtresse de conférences, Lille) : De nouvelles pistes pour le futur ?

17h : Débat

17h15 : Les perspectives de la chaire de travail social et d’intervention sociale : Emmanuel Jovelin

17h25 : Conclusion du colloque : Daniel Agacinski, délégué général des médiateurs sociaux

17h45 : FIN